[La Pépite de la Semaine] Seasick Steve – Summertime Boy

urlMusicien de blues né à Oakland en Californie en 1941, Steve Gene Wold, alias Seasick Steve, a côtoyé les plus grands à partir de 1960, année à laquelle il fréquente une bande de bluesmen et Janis Joplin.

Il voyage en Europe, notamment en Norvège où il rencontre son épouse et obtient son surnom, Seasick Steve, étant incapable de monter sur un bateau sans éprouver le mal de mer.

En 1990 il retourne vivre aux Etats-Unis, s’installe à Seattle et fonde son studio d’enregistrement ce qu’il lui permet de rencontrer la scène rock et grunge de la ville. Modest Mouse, Bikini Kill enregistrent chez lui, et Kurt Cobain se prend d’amitié pour le bluesman.

Seasick Steve joue avec des instruments obscurs et bricolés par ses soins, comme on peut le voir dans ce live de Don’t Know Why She Love Me But She Do. De la guitare à trois cordes en passant par une guitare faite avec un enjoliveur de voiture que Jack White lui a offert, Seasick Steve joue très peu avec des instruments conventionnels.

C’est en 2006 que Seasick Steve sort son premier véritable album solo, Dog House Music. Entre 2006 et 2015 il sort six albums, dont le dernier Sonic Soul Surfer est paru en mars 2015, et c’est de cet album qu’est tirée notre pépite, Summertime Boy.

Et pour écouter la playlist des Pépites, c’est ICI que ça se passe.

Et n’oubliez pas de suivre le compte CogimixBlog sur Cogimix pour accéder à toutes les playlists.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *